AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapter One : Entretient au Ministère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

I'm a Looser Lily ...

I'm a Looser Lily ... ♫
Profil

Messages : 7
Crédit : RDJ
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mer 3 Avr - 18:00



Craquement sonore. Un homme vêtu d'un costume de velours rouge foncé apparait au fond d'une petite ruelle sombre. Son chapeau melon glissa légèrement vers l'avant et d'un geste rapide il le rattrapa. « Woooh ! C'était moins une. » Fière de voir qu'il avait toujours des super réflexe, James Potter se félicita avant de se mettre en marche.
Cela faisait bien longtemps qu'il n'était pas venu ici. Il avait passé bien trop de temps loin de Londres, loin de l'Angleterre... Loin de tout ça. Et pourtant ! Pourtant on était venu le chercher, lui, James Potter, l'ancien héros de la nation magique... Ils avaient besoin de lui. Quelques semaines avant, James avait reçu une lettre. James est du genre enthousiaste et il adore recevoir du courrier. Mais cette fois, lorsqu'il vit le cachet, il se méfia automatiquement. Un M vert. Symbole du Ministère de la Magie Anglais. Inquiet, James s'était enfermé dans son bureau et avait prit son temps pour ouvrir et étudier cette lettre. Il fut plus que surprit en comprenant de quoi il s'agissait. Le ministre en personne le convoquait pour un entretient d'embauche. On lui proposait un poste au ministère de la magie ! Et pas n'importe quel poste ! On lui offrait la direction de la section Sécurité Intérieur et Justice Magique. « Allons y alors. » Il en avait longuement discuté avec Lily, et au final... Il avait accepté de voir le Ministre.
Mais... effectivement, cela faisait bien longtemps qu'il n'était pas allé dans Londres et il ne savait plus où était l'entrée des visiteurs... Lily lui avait pourtant expliquer 50 fois le chemin à prendre mais........ James avait complètement oublié. Rentrant dans une petite boutique de souvenir, James s'adressa au vendeur. « Bonjour ! Belle mâtinée n'est ce pas ? » Le vendeur lu répondit par un hochement de tête légèrement étonné. James ne s'en rendit même pas compte. « Dites moi ! Est ce que cette cabine fonctionne t'elle ? Voyez vous souvent des gens entrer dedans ? » le vendeur fronça les sourcils et eu un moment de recul. « La cabine qu'elle cab... » le vendeur sembla surprit. Il y avait effectivement une cabine ici. Il n'avait jamais vraiment fait attention. Il allait d'ailleurs répondre quand l'homme en rouge le devança. « Je prend votre réaction pour une réponse convenable ! Merci bien monsieur ... » James se pencha pour lire la petite plaque que portait le vendeur « Graham Lindberg vendeur » James le salua à l'aide de son chapeau melon et il sortit de la boutique.
Il avait ENFIN trouvé LA cabine. Au pas de course, James entra dans la cabine et inserra une pièce moldue dans l’orifice prévu à cet effet. 62442. Une voix féminine lui demanda ce qu'il venait faire ici, James lui expliqua et un badge avec écrit "James Potter, entretient d'embauche" apparut. Le badge fut épinglé sur le veston dorée et la cabine descendit sous terre. « Ministère I'm Comming ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 2
Crédit : Natalia Tena
Date d'inscription : 11/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Dim 14 Avr - 10:55

Il était en retard. Pourquoi fallait-il toujours qu'il soit en retard ? C'était pas comme si il souffrait d'un quelconque décalage horaire ou qu'il était en train de ce faire attaquer par une poule mutante !
Nymphadora Tonks était au centre de l'Atrium, là où se croisait des centaines de réseaux de cheminées ainsi que la cabine de l'entrée des visiteurs. cela faisait un quart d'heure qu'elle attendait ici et faisait les cent pas. Bon, il était vrai qu'elle même n'était pas arrivée en avance au point de rendez-vous mais tout de même ! Soudain, l'idée que James était peut être déjà partit, ne la voyant pas arrivée, lui traversa l'esprit. Cette idée s'évapora tout de même très vite lorsqu'elle le vit descendre du plafond inexistant.
Une fois l'homme sortit de la cabine, elle le salua chaleureusement en le prenant dans ses bras et commença à déballer son speech qu'elle préparait depuis pas mal de temps. « Tu t’apprête à rencontrer le ministre de la magie. Je te préviens, il est assez..., elle marqua une pause, cherchant ses mot, sachant que les employés qu'elle croisait étaient très à l'écoute de ce qu'elle pourrait dire, enfin... tu verra. Il voulait te rencontrer avant la grosse réunion de ce matin mais les gobelins peuvent se montrer particulièrement agressif et têtu, donc il te rencontrera en personne plus tard. » Les deux amis traversaient le ministère, voyageant de couloirs en ascenseurs et d'ascenseurs en couloirs. « Nous sommes en pleine négociation avec eux. Dumbledore et le ministère voudrait transférer les objets des fondateurs à l'intérieur des salles communes de Poudlard mais, bien sur, les gobelins ne sont pas pour. On a donc réunis les partis de l'école, de la banque, du ministère et, elle se désigna d'un revers de la main, les aurors. Toi, c'est celui du ministère de la magie que tu va rejoindre. » Ils s’arrêtèrent devant une porte et Tonks invita James à poser ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'm a Looser Lily ...

I'm a Looser Lily ... ♫
Profil

Messages : 7
Crédit : RDJ
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Lun 10 Juin - 22:24

James réajusta son chapeau et desserra un peu sa cravate. Il n'avait pas vraiment l'habitude de porter ce genre de tenue lorsqu'il était en Colombie. C'était plus chapeau melon (toujours..) chemise légère, bermuda et cette magnifique invention moldue : tongue. James trouvait les tongues à sont goût et ne manquait pas une occasion pour en mettre. Malheureusement, Lily critiquait toujours sa façon de les porter avec des chaussettes car ce n'était, soit disant, pas beau. *Qu'est ce qu'elle s'y connait en mode Lil ?* James souffla en levant les yeux au ciel. C'est à ce moment qu'il fut attrapé par une tornade violette. Un sourire à moitié crispé aux lèvres, James se laissa entrainer par Dora, ne sachant pas du tout de quoi elle lui parlait et se contentant de glisser des « Hein hein ! Bien sûr ! » de temps en temps. Gobelins, Ministre, grosse réunion... Mais James n'était là que pour un entretient d'embauche. Un simple entretient. Il ne voyait pas du tout ce que Dumbledore ou même Tonks ou des Gobelins avaient à faire dans cette histoire. *Se pourrait il que tout est vraiment changé depuis mon départ ? les Gobelins seraient ils devenus des sortes de conseillés suprêmes avec Dumbledore, obligés d'être présent pour prendre de grande decision ? Ah moins que ce soit un piège...* James ouvrit grand les yeux et glissa sa main valide sous son gilet afin de serrer sa baguette magique. Il semblerait que son passé l'est rattraper ! Il allait être jugé pour ses pseudo crime et c'était Dumbledore lui même qui allait le mettre au trou !
James, totalement prit dans son délire, n'écoutait même plus Tonks. Il rata la moitié des informations qui auraient put lui éviter tout ce stresse inutile...
Ils arrivèrent enfin devant une porte. James prit une grande inspiration et fixa avec méfiance la poignée. Tonks s'était arrêtée et attendait que Potter réagisse mais il n'en eu pas le temps. La porte s'ouvrit et une voix les invita à entrer. Ce que James fit. Il entra en trombe, baguette sortit, étudiant les alentours. Il repéra aussitôt deux de ses plus grands ennemis. Le premier à sa gauche. Droit comme un i, les cheveux plus gras que jamais, ses petits yeux de fouine le fixant avec mépris... « Snape... » Il lui jeta un regard mauvais avant de tourner la tête sur sa droite. Cheveux blond platine, regard suffisant et air hautain... « Malfoy... » James serra la machoir et chercha des réponses auprès de Kingsley. « Qu'est ce que cela veut dire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 8
Crédit : MILK
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mar 11 Juin - 16:16

Herbert Hochemort
Herbert était, comme à son habitude, arrivé assez tôt au ministère. Il était accompagné de Odor, son fidèle garde du corps, et avait remonté, non sans méfiance, le grand hall du Ministère, afin d'acceder aux ascenseurs.
Une fois là, il laissa passer plusieurs ascenseurs avant d'en choisir un, le moins menaçant. Il décida de directement aller à la salle de réunion sans même passer par son bureau comme à son habitude. « Pertuber son train-train permet d'éviter les ambuscades ! On vous apprend ça à l'école des Aurors non ? » Odor répondit par un haussement d'épaule. Il était plus fatigué par les manies de son patron que par les nombreuses soit-disant attaques qu'ils venaient d'éviter.
Arrivés devant la porte. Herbert fit signe à son garde de s'arrêter et lui envoya un nombre incalculable de signe avec les doigts. Avec un soupir non feint, Odor commença à vérifier qu'il n'y avait aucuns pièges dans les environs. Il fit par lancer un "Zone sécurisé" sans enthousiasme et ouvrit la porte pour son patron.
Herbert alla s'installé dans son fauteuil et demanda après l'un des Elfes de Service « Ça sera un verre d'eau pour moi. N'oublier pas ma potion ! » L'Elfe partit comme il fut venu et revint avec un verre d'eau et une fiole contenant un liquide rouge.
Le temps passa sans qu'Herbert ne touche à quoi que ce soit. Il salua poliment chaque invités au fur et à mesure qu'ils faisaient leur entrée dans la pièce. « Une fois que James sera arrivé nous pourrons commencer les... » il se tourna vers les Gobelins avec un grand sourire et haussa la voix « NÉ-GO-CIA-TIONS ! » Il jeta un coup d'oeil à Odor et lui fit un léger clin d'oeil. Ce dernier leva les yeux au ciel. La journée serait longue.

KINGSLEY SHACKLEBOLT
Kingsley jeta un regard surpris au ministre. Qu'est ce qu'il lui prenait de parler aux Gobelins sur ce ton ? Il se tourna légèrement, inquiet, vers Harraps comme pour lui faire signe de se tenir prêt. Les Gobelins étaient un peuple fière, il n'était pas dit qu'ils se laisseraient parler sur ce ton.
C'est à ce moment que James Potter fit une arriver des plus étonnante. Vêtu d'un trois pièces rouge et or, brandissant sa baguette droit devant lui, Kingsley hésita à applaudir ou à tirer sa baguette à son tour. Potter était connu pour être un vrai petit rigolo, sans doute était-ce l'une de ses farces. « Ah James ! Ça fait plaisir de te voir ! » le Ministre allait reprendre la parole mais Shacklebolt, préférent éviter l'incident Diplomatique, s'empressa de continuer. « Je vais faire le discoure d'ouverture si vous le permetter Monsieur le Ministre. » Il ne le laissa même pas approuver et commença. « La réunion d'aujourd'hui porte sur le don des Objets des Fondateurs à l'Ecole Poudlard. Ici présent, et représentant le Ministère, Monsieur le Ministre de la Magie Herbert Hochemort, accompagné donc de Lucius Malfoy, président du conseil général du Ministère et James Potter, directeur du bureau de la Justice magique. Représentant la sécurité interne. Moi même, Kingsley Shacklebolt, chef des aurors, Nymphadora Tonks et Harraps Grimms, mes deux meilleures hommes. Représentant l'école de sorcelerie, Albus Dumbledor, directeur de l'école, Minerva McGonnagal, sous-directrice, directrice de Gryffondor et professeur de Métamorphose et Severus Snape, directeur de Serpentard et professeur de Défense contre les forces du mal. Représentant les Goelins. Monsieur Arrgnok, Girbul et Griffouille.. » Il laissa un long silence histoire de reprendre son souffle avant de reprendre. « Que tout le monde prenne sa place, la séance va commencer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 6
Crédit : Ahah !
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Arrgnok, Girbul et Griffouille   Mar 11 Juin - 20:48

Team Gobelins

Les trois gobelins observèrent la scènes en restant silencieux. Cependant, cela ne voulaient pas dire qu'ils ne méprisaient pas les sorciers ou même qu'ils n'étaient pas hostiles à cette réunion. Au contraire. ils restèrent en retrait, donc, observant le ministre agir comme le dernier des imbéciles. Finalement, ce Kingsley Shackelbot prit la parole. Aussitôt, les trois créatures se dressèrent sur leurs sièges. Tout d'abord, ils énonça la raison de la réunion, puis, un par un, il présenta les différents acteurs de la réunion et, enfin, il ouvrit la séance. Griffouille, le chef des trois, se pencha discrètement vers Arrgnok, lui murmura quelque chose en gobelins et reprit sa place, fixant le ministre de son air menaçant et méprisant. Ce dernier, le traducteur officiel de la délégation, hocha la tête et prit alors la parole, avec un accent à la tonalité barbare. « Griffouille demande quelle est cette nécessité d'exposer ces œuvres gobelines dans les salles communes pleines d'enfants ignares et gluants. Il se leva et se mit à déambuler dans la pièce. Voyez vous, ces objets font partit de notre culture, de notre patrimoine, de notre sang. Ce que vous nous demandez ici, c'est de vous céder, le temps d'une année, et une année seulement, Il asséna à chaque sorciers présents dans la salle un regard perçant, presque assassin, les objets les plus importants de notre histoire. Ce prêt sera donc fait au prix de certaines, nombreuses, conditions. Du moins, si le parti gobelins est convaincus par votre... propositions. Ainsi, Griffouille attendra de vous d'être convaincants. Très convaincants. C'est tout. » Il se rassit de façon théâtrale, verrouillant son regard également sur le ministre.


Dernière édition par Basil Hic le Ven 14 Juin - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 8
Crédit : MILK
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mer 12 Juin - 12:49

Lucius Malfoy

Lucius ne put s'empêcher de sourire avec satisfaction en voyant James débarquer. Il ne semblait pas du tout être au courant de ce qu'il se passait. Cela le rendait plus que joyeux étant donné qu'il n'avait jamais aimé l'air supérieur que Potter prenait en général. 
La réunion débuta et les yeux de Lucius se posèrent sur Snape. Il ne s'attarda toute fois pas sur lui, comme si il craignait d'être surpris à le regarder. Severus et Lui avaient été aux côtés de Voldemort, et même si Snape avait joué double jeux tout ce temps... Il y avait une part de noirceur chez lui que Malfoy admirait. 
Se concentrant un peu plus sur la réunion, Malfoy écouta avec une oreille discrète les propos du Goblins. Sentant le ministre gigoter sur la chaise, Lucius posa une main rassurante sur son épaule avant de prendre la parole. « Vous pouvez rassurer Monsieur Griffouille. Le Ministère ne laissera pas les objets des Fondadeurs sans surveillance à Poudlard. Nous sommes conscient que ces 4 reliques sont des trésors, plus précieux que n'importe quelle vie. » Lucius jouait son rôle à merveille. Il avait toujours été un charmeur et manipulateur mielleux. Il fit quelque pas, passant derrière James, pour se rapprocher des Gobelins. « Nous metterrons en place un système de sécurité sans faille et nos meilleures aurors. » il désigna Tonks et Grimms, non sans grimacer. « Seront sur place ! » Lucius esquissa une légère courbette, flattant la grandeur des Gobelins, avant de retourner à sa place, sous le regard noir de James.

Kingsley Shacklebolt

Plus silencieux que jamais, Kingsley observa Lucius faire son petit manège de lèche botte. Il avait du mal à le reconnaitre mais... Il était très bon dans ce milieu. Toutefois, il souleva un sourcils lorsque Lucius grimaça en présentant ses Aurors. Certes, il était connu de tous que Malfoy ne portait pas Tonks dans son coeur et quant à Harraps... Personne ne l'aimait vraiment. Mais ce n'était pas pour autant qu'il fallait le montrer. Surtout dans une affaire aussi délicate que le don des objets des Fondateurs. « Monsieur Griffure. Je vous promet que tout les scénarios ont été pensé et nous seront parré à n'importe qu'elle attaque possible. » Kingsley avait parlé, à son habitude, avec une voix calme et posé. « Vous devez savoir aussi que Poudlard est sûrement l'un des lieux les plus sûr du Monde Magique, sous la surveillance d'Albus Dumbledore lui même. Sans oublier, comme l'a souligné Monsieur Malfoy, la présence de mes meilleures hommes et de moi même sur les lieux. »


Dernière édition par Pauline Ectar le Mer 24 Juil - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 3
Crédit : Alan Rickman
Date d'inscription : 12/06/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mer 12 Juin - 15:00

Snape observa la scène en restant très en retrait. il se tenait derrière Dumbledore, mais toujours dans l'ombre, ne faisant pas de bruit, restant debout, tel une statue de cire. Ainsi il vit Potter arriver - aussitôt une expression de mépris se dessina sur son visage, bien sur - gobelins, ministère et aurore faire leurs speech, chacun à leur tour. Lui, il se teint simplement là, derrière le directeur et au côté de Minerva. Il mâcha ses mots, réfléchit, choisit la tournure de phrase la plus approprié. Lorsque Kingsley se tut pour la deuxième fois, les visages se tournèrent vers le camps qui n'avait pas encore parlé. Dumbledore et Snape échangèrent quelque mots. Snape finit par acquiescer, et se mit à déambuler lentement dans la pièce. « Messieurs, vous semblez oublier qui est le directeur de Poudlard. Les objets seront traités à leur juste valeur : Comme les biens les plus précieux qui puissent exister sur cette terre. Les aurores de notre ministère sont très compétents. Et puis nous savons tous très bien que, s'il existe un endroit où les objets seront en parfaites sécurités, c'est bien Poudlard. Nous sommes bien conscient que les sorciers sont responsables de leur dégradations, il désigna James d'une main, un rictus se dessinant sur ses lèvres, et c'est bien la moindre des choses pour nous faire pardonner. » Il se replaça et afficha un sourire narquois sur son visage, sachant pertinemment qu'il avait gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 6
Crédit : Ahah !
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Ven 14 Juin - 20:22

Team Gobelins

Les gobelins regardèrent chaque camp se présenter à eux, se soumettre à eux. Dans cette situation, quelle que soit l'image que rejetait cette réunion, au final, il n'y avait que les trois banquiers qui détenaient réellement le pouvoir. Ici, c'était eux qui prendrait la décision finale. Autant en tirer avantage. Le troisième gobelin, celui qui n'avait pas encore agit, Girbul, prit la parole, un sourire narquois sur les lèvres. De cette façon, il faisait vraiment peur. « Mais nous ? Dans cette histoire, nous voyons bien tout les avantages que vous, porteurs de baguettes, pourrez avoir : Meilleur connaissance de votre passé, de notre art, de nos cultures. Mais nous, gobelins, artisans de votre histoire, qu'avons nous à gagner ? Vous, vous garderez nos quatre objets les plus précieux chez vous et nous, nous devrons nous retrouver sans rien ? Ce n'est pas très... juste. » Son rictus s'agrandit, accentuant sur l'aspect menaçant du personnage. Il se tourna vers ses collègues, cherchant appuis des deux gobelins qui régirent aussitôt. Arrgnok secoua sa tête tout comme Griffouille d'ailleurs. Le premier avait du traduire au deuxième en même temps que le dernier parlait. En tout cas, les trois gobelins se soutenaient et n'étaient pas prés de flancher. Cette réunion serait décisive. Si jamais les quatre reliques passaient entre les mains des sorciers, ils en tireraient avantage le plus possible. ça, c'était chose sure. Ce fut Arrgnok qui reprit la parole, avant que quiconque est le temps de parler. « Voyons voir... Pourquoi pas... Des baguettes ? Oui des baguettes, je pense que l'échange est équitable : Notre savoir contre votre savoir.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 4
Crédit : Norman Reedus
Date d'inscription : 12/06/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Lun 17 Juin - 22:24

Harraps n'étaient pas du genre à se joindre au débat. Lui, il agissait quand il fallait agir. pas quand il fallait blablater. Il avait donc suivit les échanges sans prendre part, écoutant, observant, attendant. Il savait que ses compères étaient surement 1000x plus qualifier que lui pour cette situation.  Bien sur, il serait utile plus tard, mais pour le moment, il devait simplement avoir l'air menaçant et ne devait, surtout, absolument rien dire. Et puis, les gobelins prient une nouvelle fois la parole. Et là, là il su que son tour allait venir. déjà, durant les négociations, il avait sentie la tension monter et il avait vu venir le conflit à trois kilomètre. Lorsque les gobelins abordèrent les baguettes, instinctivement, l'aurore posa sa main sur la sienne, comme si l'un des gobelins allait la lui prendre. Voyant que personne n'allait agir et voyant la catastrophe arriver, Grimm prit les devant. Il devait agir. « Messieurs, voyons, vous voyez bien que cela n'est pas une décision à prendre à la légère. Je pense que nous pouvons nous retirer pour en discuter et voir comment nous sortir de cette impasse matérielle. Mr le ministre, Potter, Dumbledore, Snape et Kingsley, si vous voulez bien me suivre à côté... » Il ajouta un petit coup de tête à peine visible signifiant clairement "bougez vous avant qu'on se fasse doubler par c'est demi-trucs." et quitta la salle pour se retrouver dans une "sous-pièce" adjacente à celle qu'il venait de quitter. Une fois qu'il fut sur que la porte était refermée, il se retourna de façon un peu trop dramatique pour la situation - oui Harraps aimait bien ses effets - il lança l'air très grave, ne haussant cependant pas le ton, ne voulant pas que les banquiers l'entende : « Bon je crois que nous sommes tous d'accord pour dire : JAMAIS DE LA VIE ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 8
Crédit : MILK
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mer 19 Juin - 8:49

Kingsley Shacklebolt

Une chose était sûr... Les lécheurs de bottes ne manquaient pas autour de cette table. Entre Malfoy et Snape, il y avait de quoi faire. Les négociations auraient put d'ailleurs s'arrêter là mais... Les Gobelins avaient autre chose en tête. Il aurait dû les voir venir. Ça se sentait à des kilomètres et ils avaient été naïf de penser qu'ils allaient donner les objets aussi facilement. Il fallait se sortir d'ici et rapidement. Le ministre commençait à sautiller sur place, prêt à sortir une nouvelle connerie, James n'était pas encore sortit de sa surprise, Malfoy était plus hautains que jamais... Kingsley devait intervenir. Malheureusement, il n'avait pas vu Harraps s'agiter dans son dos et nil n'eu pas le temps de parler. Kingsley n'avait vraiment rien contre l'Auror mais parfois... Il aurait bien aimer pouvoir le stupefixier. Certes il n'avait pas tort mais ! Ce n'était surement pas à lui de proposer une retraite. Harraps était un très bon élément mais il était bien trop impulsif.
Ne souhaitant pas faire une scène devant tout le monde, il suivit le mouvement en laissant passer Ministre et Directeur devant lui. Une fois dans la salle anexe, Kingsley jeta un regard à Harraps qui en disait long. Il était agacé par les initiatives de Grimm. Quand ce n'était pas la prise de parole sans y être invité, c'était les portes défoncées ou les suspects un peu trop bousculé... « Oui bien sûr. On ne peut pas donner des baguettes aux Gobelins. Je les respecte mais je n'ai pas confiance en eux. » Kingley fit quelque pas en réfléchissant. Il fallait trouver un compromit qui irait aux deux camps mais ce n'était pas si simple... Kingsley avait beau être sage... Cela ne suffirait surement pas sur ce cas. Aussi, il redressa la tête pour chercher une réponse auprès de Dumbledore. « Albus vous avez surement une solution ? ... Albus ? »

Albus Dumbledore

Albus fixait les murs avec un immense sourire sur ses lèvres. Il aimait bien cette couleur. Prune. Cela faisait bien longtemps qu'il n'en avait pas manger d'ailleurs ! Après cette réunion il faudra qu'il en demande à Minerva. Cette réunion... Elle commençait à s'éterniser un peu et Albus commençait à grandement fatiguer. Il avait surement besoin de sa potion... Mais où était Snape ?  C'est en cherchant son maître de potion que Dumbledore se rendit compte que tout le monde dans la petite pièce le fixait. Apparemment ils attendaient une réponse de sa part. « Pardon ? J'étais occupé à observer la moquette aux murs. » Il se tourna vers Herbert. « J'aime beaucoup ! Vraiment beaucoup... Beaucoup... »  Perdu dans ses pensées, il retourna dans sa contemplation des murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 3
Crédit : Alan Rickman
Date d'inscription : 12/06/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Lun 1 Juil - 13:04

Severus n'appréciait pas du tout la façon qu'Harraps avait à s'accaparer les choses. Mais il suivit l'aurore, ne faisant pas d'esclandre. Il écouta les échanges, encore une fois sans rien dire, restant dans l'ombre. Il était clair que la requête des gobelins était très embêtante mais il n'avait aucune idée de comment l'éviter. En tout cas, il avait plus urgent pour l'instant. il devait à tout pris faire taire Dumbledore. Alors que celui-ci répondait assez maladroitement à Kingsley, Snape posa une main sur l'épaule du directeur et s'avança. « Je pense que nous devrions leur faire comprendre que ce sont eux les gagnants dans l'histoire. Malheureusement ce n’est pas gagné. C’est même loin d’être gagné. » Il marqua une courte pause et fit quelque pas, faisant mine de réfléchir. Or, il savait déjà ce qu’il allait dire. Ces négociations il les voyait comme une partie d’échec contre Potter. La première partie d’une revanche bien méritée. Avec Albus qui était souffrant et Minerva qui ne semblait pas vouloir prendre part au débat, il avait le contrôle de la partie Ecole. Quant au Ministre, il était assez stupide pour se faire embobiner par quelques paroles. Malfoy détestait Potter au moins autant que Snape, il était donc forcé de se ranger de son côté. Restait plus qu’à convaincre les Aurors. Il darda alors ses yeux onix sur Potter avec une lueur de mépris. « Je vais donc dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. La présence de Potter ici ralentit considérablement les négociations ! Si les Gobelins sont aussi hostile c’est parce qu’ils voient en Potter un profanateur, un destructeur sans gêne qui a essayé de les duper. » Il continua de faire les cent pas en fixant cette fois Harraps en essayant de faire réveiller son côté « sang chaud » que tout le monde lui connaissait. « Je l’avais bien dit avant d’ouvrir la séance, et Albus était tout à fait d’accord avec moi, Potter n’a rien à faire ici. » Il ajouta un sourire narquois à sa phrase et se replaça derrière Dumbledore. Ses pions étaient parfaitement placé. C’était au tour de Potter de jouer mais Severus savait très bien qu’il avait gagné ce coup. Il fallait être aveugle pour ne pas voir la panique qui planait sur le visage du nouveau Directeur. Il ne savait pas ce qu’il foutait ici ni ce qu’il se passait. Potter avait beau être un maître de la répartie et des coups fourré, cette fois ci il ne s’en tirerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 8
Crédit : MILK
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mer 24 Juil - 20:09

Lucius Malfoy

Un regard rapide vers Snape et Lucius comprit qu’il était temps d’agir. Il était hors de question que Severus soit le seul à recevoir les « hourra » de la foule. James était des plus méprisant et Lucius avait encore du mal à digérer la promotion qu’il avait eu. « Je ne peux qu’appuyer l’observation de Severus. James Potter a certes, par le passé, brillé faiblement en tuant le Seigneur des Ténèbres mais… Il a quand même presque détruit l’un de plus grand témoin de l’histoire magique, à savoir ces reliques. Nous le savons. Les Gobelins le savent. C’est un peuple très fier et je pense qu’ils prennent la présence de Potter comme une insulte. » Lucius savait y faire. Il savait très bien que si il faisait comme si James n’était pas là, en parlant de lui à la troisième personne, cela l’agacerait encore plus. « Ne nous voilons pas la face. Certes il vient d’être nommer Directeur d’un département mais il est encore trop tôt pour le faire participer à ce genre de débat. Faisons le sortir et je suis sûr que les Gobelins se détendront et nous écouteront. » Il avait prononcé sa dernière phrase en regardant les Aurors, et Harraps en particulier, imitant Snape. Si il y en avait bien un dans cette pièce qui oserait faire le premier geste, c’était bien lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 4
Crédit : Norman Reedus
Date d'inscription : 12/06/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mer 24 Juil - 20:33

Harraps s'était aussitôt rendormi après que le boss ait reprit les choses en mains. Il n'en avait que faire de leurs tergivergences sur le sujet, lui ce qu'il voulait, c'était de l'action ! De toute façon, si ont pouvait laisser les autres tout seuls dans une salle sans les faire participer au débat, il pouvait bien faire une petite sieste. Personne ne remarquerait rien. Harraps remarqua d'ailleurs un petit coin qui aurait bien fait l'affaire. Il se dirigea discrètement vers son lit de fortune, tentant de ne pas faire de bruit. de tout façon, ça discutait tellement là dedans que personne ne l'aurait remarqué s'il était partit en dragon. Il fut tout de même obligé de se figer quand les yeux de reptiles, ou de rapaces, l'auror n'avait pas encore décidé ce qui collait le mieux, de Snape se posèrent sur lui. Et merde, il était repéré. Il fit donc mine d'écoute, reprenant la conversation. « - dit avant d’ouvrir la séance, et Albus était tout à fait d’accord avec moi, Potter n’a rien à faire ici. » Ah, ça, ça l'intéressait. A chaque fois que le sujet de conversation était "doit on ou pas virer untel de la conversation" il ouvrait ses oreilles. C'état toujours marrant de dire du mal de ses collègues, alors quand il s'agissait d'un supérieur, vous imaginez bien le plaisir que prenait le sorcier. Et ça continuait, Lucius prenant la suite du maître des potions. Attendez quoi ?! Tout ce baratin aussi tôt le matin, c'était de la faute de cet énergumène qui savait pas s'habiller ? « Si c'est de la faute de Potter, que fait-il encore là ? Mr le ministre, sans vouloir vous manquer de respect, faudrait mieux choisir vos directeurs. Sérieusement, on va se faire niquer par les gobelins si on reste là sans rien faire. faut le virer un point c'est tout. Je vois pas pourquoi on risquerait de se faire bannaner pour un mec qu'a accomplit un exploit y a trouze mille ans ! Dégagez le un point c'est tout ! Sans vouloir te vexer Potter.» C'était vrai. Il n'avait pas envie de le vexer, loin de là. Il l'aimait bien ce mec, même si un relooking ne lui aurait pas fait de mal. Mais dans la vie, il fallait faire des choix... Comme quand il avait assommé son partenaire parce qu'il le ralentissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'm a Looser Lily ...

I'm a Looser Lily ... ♫
Profil

Messages : 7
Crédit : RDJ
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Sam 27 Juil - 3:19


La plaisanterie commençait à ne plus du tout, mais plus du tout être drôle. James était totalement hors du coup là. Il n’avait qu’une envie, se réveiller, trouver Lily à ses côtés, se plonger dans ses bras et se rendormir. Pas qu’il soit un lâche mais il mentirait si il disait que cela ne le terrorisait pas. Et le regard assassin de Snape ne le rassurait pas. Combien de temps déjà ? Combien d’années c’était écoulé depuis leur dernière rencontre… N’était il pas passé à autre chose ? Certes, de son côté, James ne l’appréciait pas plus qu’avant et, en le revoyant, sa haine pour lui était réapparut mais ! Ce n’était pas pour autant qu’il passait son temps à essayer de lui jeter un avada rien qu’avec les yeux. Sans parler de ce Harraps qui jouait au petit chef et qui avait le don d’agacer James. Il n’était vraiment pas du genre à se laisser faire et à attendre calmement qu’on lui dise ce qu’il devait faire. Gryffondor pur, James était un homme qui aimait prendre les devant et qui préférait commander plutôt que d’obéir. C’était d’ailleurs pour cela qu’il n’avait jamais réussi à garder un travail bien longtemps. Toujours à se disputer avec ses supérieurs ou à ignorer les ordres. Il avait tenu 2 mois dans la police magique Colombienne… Et même pas 3 jours dans la boutique de balais qui avait bien voulu de lui. Quand à son poste de consultant en Défense Contre les Forces du Mal pour le journal « El Hechicero que Defiende » et bien… Disons que ça n’avait pas marché. Mais pour en revenir à la réunion, là ça ne fonctionnait pas non plus. Surtout que Snape venait de poser son regard sur lui de nouveau. Sans trop pouvoir se retenir, James eu un léger frisson dans le dos. Depuis quand Servilo était il devenu aussi imposant ? Se grattant derrière la nuque et regardant une mouche voler, il essaya de se donner un air cool et sûr de lui. C’est alors que le sujet devint… « intéressant » en effet, le nom de Potter revenait assez fréquemment, attirant pleinement l’attention du dit Potter, à savoir, James. Essoufflé, il prit un air étonné et quelque peu choqué. Il était en train de rêver ou Cracralfoy et Servilo étaient en train de mettre l’échec de cette réunion sur lui ? Et voilà que Harraps s’y mettait. Sans vouloir te vexer, qu’il disait. Redevenant James Potter, il adressa un petit sourire à l’Auror avec un petit hochement de tête. Ça commençait à bien faire. Ils l’avaient foutu dans ce guêpier sans qu’il ne demande rien à personne et voilà que maintenant tout était de sa faute. Se redressant, mettant son chapeau melon sous le bras, il ébouriffa ses cheveux. Il était le centre de l’attention, ils s’attendaient à ce qu’il parle ? Ils allaient être servit. Il remit son chapeau, retira sa veste pourpre, reboutonna son veston or et resserra sa cravate. James releva aussi les manches de sa chemise blanche et prit une profonde inspiration. Le temps semblait s’être suspendu. Il était maître de la situation. Il adorait ça, plus que tout. C’était comme si il était retourné dans le passé. Sirius, Rémus et PERSONNE D’AUTRE à ses côtés. Un sourire insolent aux lèvres, Sirius lui chuchotant un petit mot d’encouragement et… « Vous avez fait de moi, si j’ai tout bien compris, Directeur de la Justice Magique. Monsieur le ministre sachez que je suis flatté et j’accède à cette place avec honneur. Or… Visiblement ma présence ici… » James s’arrêta et fit des petits gestes pour montrer la pièce. « Dérange. Je vais donc sortir. » Première étape. « Monsieur le Ministre. Kingsley, Dumbledore. » Il mina une brève révérence. « Sans rancune Grimm, tu ne fais que ton job ! » Il donna une petite tape dans son chapeau pour le saluer. Puis il se dirigea vers la porte et l’ouvrit sans ménagement pour sortir. Là, attendaient Tonks, Minerva et les Gobelins. Il ferma la porte, non sans se soucier d’être suivit et fonça droit sur la table pour s’y appuyer. Que le spectacle commence... « Chers Gobelins. Je ne remets pas en question votre mémoire mais celle de mes collègues. Je suis James Potter, dit l’ancien Elu, et attention je mets, au minimum, 30 guillemets dessus, dit le nouveau Directeur de la Justice magique Anglaise. Sachez que je comprends vos craintes. Ces objets sont témoins de votre noble héritage. Ils sont, les trésors de votre art et de votre travail ! Ce travail si majestueux et inimitable. Car oui, jamais sorciers ne pourra égaler la perfection et la finesse du travail que vous produisez. » James agressa un regard admiratif aux gobelins avant de se redresser et de faire les cents pas. « Oh mais bien sûr… Je vous dis ça mais vous le savez très bien ! Qui suis-je pour vous faire une leçon sur votre propre histoire… » James s’arrêta et se passa la main sur le front. Il marqua une courte pause. C’est fou comme il était fait pour ça. Le blabla. Tout ce temps qu’il avait passé à l’école à baratiner les filles, à se trouver un alibi pour tel ou tel délie… Tout cela l’amenait ici. A ce poste de politicien… Si Sirius me voyait… Il se moquerait bien de moi ! Et Rémus… Je vois son visage trop sérieux me sourire… Les Maraudeurs me manques. Mais ce n’était pas le moment de penser à ça. Il n’avait fait que le début. Aussi, il reprit son petit discours. « En parlant d’histoire… Sans vouloir vous offenser… Que sont ces objets sans les Fondateurs. Rowena, Helga, Salazar et, bien sûr, Godric… Quatre grands sorciers. Vos amis ! Des personnes plus que respectables, même si le vieux Salazar n’avait rien de plaisant. Si il n’avait pas été là… Ils ne vous auraient pas commandé ces objets, reliques… Diadème, Coupe, Médaillon et Epée. Que sont ils sans leur créateur ? Et sans leur propriétaires, certes le temps d’une vie, si important pour nous, pauvres sorciers. » Il secoua la tête d’une manière attristé. « Où est donc mon éducation ! » James retira son chapeau, se tourna vers les gobelins « Merci. » Bon il en faisait un peu trop mais les Gobelins allaient surement apprécier de voir qu’un sorcier se mettait en quatre pour eux non ? « Serdaigle, Poufsouffle, Serpentard et Gryffondor ! Ce sont notre histoire, aux sorciers, ce sont eux qui ont créé Poudlard notre source de connaissance ! Sans eux nous serons encore plus bête que des pieds goules ! Et c’est vous, avec votre savoir suprême et votre pouvoir, qui avez aidé ces simples sorciers à devenir des légendes ! » Levant la tête au plafond, James donna un aspect héroïque à son discourt, prit dans le feu de l’action. « Alors je vous le demande une dernière fois, Maîtres Gobelins, prêtez nous les objets. Rendez hommages à Rowena Serdaigle, Helga Poufsouffle, Salazar Serpentard et Godric Gryffondor. Un an. Que dis-je… Même pas un an ! Le temps de montrer à cette jeunesse encore ignorante que les Gobelins sont des personnes noble et héroïque. Que leur école, qui leur apprend ce qu’ils savent, ils la doivent aussi à vous ! Le ministère et l’école mettront leurs meilleurs hommes sur le coup. Nuits et jours les objets seront protégés, surveillé… Ils ne leurs arrivera rien car nous ne nous le permettrons pas. Nous ne nous le permettrons plus. Moins d’un an et les objets seront de nouveaux votre et plus jamais nous vous les réclameront. Car ils sont votre. » Voyant là le moment d’en finir. James remit sont chapeau, se replaça au centre, face aux Gobelins et reprit « Je vais à présent cesser de vous assourdir avec mes histoires et vous laisser réfléchir. Ma présence ici peut sûrement vous déranger. Et je comprends. A vos yeux je ne suis qu’un vulgaire sorcier qui a osé souiller vos tendres reliques. Je m’en excuse d’ailleurs. Mais si je devais le refaire, je le ferais. Cela à non seulement sauvé les sorciers mais aussi le monde magique. Mais ne laisser pas une erreur de jeunesse troubler votre jugement. Vous êtes des êtres nobles, Maîtres Gobelins. Et sur ce… » Il s’inclina sans trop en rajouter, soulevant aussi son chapeau melon, et fit volte face. Et sans attendre la suite, il sortit dehors. Une fois la porte refermé derrière lui, James prit une grande bouffée d’air et se laissa glisser au sol. Mais qu’est ce qu’il ma prit au juste… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Profil

Messages : 6
Crédit : Ahah !
Date d'inscription : 03/04/2013
Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Mer 4 Sep - 9:13

Team Gobelins

« Arrgnok ? Haargokk veut te voir. » Le gobelin acquiesça et suivit son collègue jusque dans les sous-sols de Gringott. Là, il pénétra dans une petite salle sombre où se trouvait déjà 3 autres gobelins. Griffouille et Girbul se trouvaient de chaque côté de la table tandis que le patron, Haargokk, descendant du célèbre Gragourigaraah, occupait le bout de la table, assis en face de la chaise vide apparemment destinée au responsable clientèle de la banque. Sans un mot, le dirigeant de Gringott désigna à Arrgnok la chaise et, une fois que l'arrivé fut assis, commença. « Arrgnok, je viens de recevoir une lettre du ministère de la magie. ceux-ci ont organisé une réunion pour discuter d'un prêt un peu particulier. » Le gobelin, écoutant patiemment, se demandant toujours pourquoi c'était lui qui se trouvait en présence du comité de gestion de la banque sorcière, fit signe qu'il avait comprit, invitant ainsi son supérieur à poursuivre. « J'emploie le mot particulier car ces sorciers nous demandent de leur prêter les objets des fondateurs, récemment rénové par Griffouille ici présent. J'enverrais donc Girbul, Griffouille et vous en tant que délégation. » « Et vous voulez que je refuse c'est ça ? » « Non. » La voix provint du fond de la caverne. Une silhouette de grande taille sortit de l'ombre et vint se placer à la lumière d'une des torche. Si Arrgnok ne pouvait pas voir son visage, il devina cependant que c'était conseillé de faire ce que cette personne désirait. « Vous allez accepter leur proposition. Attendez seulement un peu. refusez catégoriquement en premier lieu. attendez de les voir s’agiter et quand la tension sera au maximum, acceptez sans aucunes conditions. » Le responsable clientèle leva ses petit yeux vicieux vers la silhouette et lui jeta un regard plein d'étonnement. « Et pourquoi vous écouterais-je donc ? » « Parce que croyez moi, vous y gagnerez. Si je vous disais plutôt ce que j'ai prévue, pour vous gobelins, une fois cette réunion terminé ?»

Cela faisait un bon bout de temps que les sorciers, ou du moins la plupart, étaient sortit et Arrgnok commença à se demander ce qu'il se passerait si ils ne revenaient pas. Comment réagirait le Prince si jamais les sorciers se retiraient avant que Arrgnok, Griffouille et Girbul puissent accepter la proposition ? Arrgnok savait dès le départ que Girbul ne devait pas parler. des baguettes ?! C'était courir à leur perte ! Le Prince avait bien insisté sur le fait de ne rien demander et maintenant, le responsable clientèle allait avoir beaucoup de mal à rattraper les bêtise du plus jeune. C'est à ce moment que James Potter revint dans la salle de réunion. Il semblait un peu nerveux mais exécuta un discours parfait de lèche botte. Lorsqu'il eut terminé sa danse, il sortit et Arrgnok décida de saisir l'occasion. C'était maintenant ou jamais. Faisant signe aux autres, il se replia avec ses deux camarades. Ils firent mine de débattre pendant un quart d'heure environ. Argnok leur explique le plan et réprimanda Girbul. il allait reprendre quand les autres sorciers revinrent à leur tour dans la salle. Lucius Malfoy allait probablement prendre la parole mais le gobelin le coupa d'un signe de la main. « Vous savez, je pense que Potter a raison. ce n'est qu'une année. Et je vois d'ailleurs que vous avez progressé. il y a quelque temps, vous ne nous auriez pas demandé notre avis. Ces objets font aussi bien partie de notre patrimoine que le votre. Nous entretenions d'excellentes relations avec les fondateurs - du moins jusqu'à un certain point - et je ne vois pas pourquoi nous devrions refuser votre propositions. C'est d'accord, nous reviendront demain, pour voir les conditions de transports et d’installations ainsi que tout le protocole. » Les trois gobelins amorcèrent leur sortit avant de se tourner vers le ministre. « Vous devriez le garder ce Potter, très diplomate. beau parleur également. Toutes les qualités que vous recherchez au sein de ce ministère. » Et ils quittèrent le ministère.

Lorsque les trois gobelins dans la confidence ressortirent du bureau de Haargokk, après leur compte rendu, ils étaient exténués. Ils allaient remonté vers le hall principale lorsqu'ils entendirent un bruit. Sur leurs gardes, les trois banquiers se retournèrent pour apercevoir le Prince. Celui-ci se tenait  juste derrière eux. « Bonsoir. je dois avouer que vous avez été fort utile durant cette réunion. malheureusement, je ne peux vous garder. un gobelins sous impero suffit bien. Quatre seraient beaucoup trop suspect.» Et d'un coup de baguette, la silhouette noir prit la vie des trois négociateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Profil

Enervatum

MessageSujet: Re: Chapter One : Entretient au Ministère.   Aujourd'hui à 2:04

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapter One : Entretient au Ministère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveautés Chapter House :
» Chapter House Studios
» The Saint Seiya Chronicles Chapter 1: Temple of Aries de Light-Gemini
» [Vente] White Dwarfs - Chapter Approved - littérature GW
» God Save the... Chapter Master

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une Epoque à Air Ephémère :: 
Autre Lieux
 :: Londres
-